Comment peindre de l’aluminium avec une bombe de peinture ?

Peindre des matières comme le bois ou l’aluminium peut sembler être un défi. Cependant, avec de bons conseils et les techniques adéquates, cette tâche est assimilable à n’importe quel projet artistique. En effet, que ce soit pour rafraîchir la couleur d’un vieux meuble ou protéger un objet sujet à la corrosion, il faut connaître les gestes spécifiques. Quels sont les règles en question ?

Première étape : préparer la surface à peindre

La première étape à respecter pour peindre un objet en aluminium, c’est celle de la préparation de la surface. Il s’agit ici de rendre le métal à peindre propre. Source essentielle pour réussir le projet, le métal se nettoie le plus souvent avec un mélange d’eau et de savon doux. 

En parallèle : Protégez les tympans de vos enfants avec ces casques de musique

Ce premier nettoyage a surtout pour but d’enlever la majorité de la saleté, des graisses et des résidus qui sont sur la surface. Ensuite, il faut penser à l’utilisation d’un dégraissant spécifique pour métaux. 

Cette deuxième action élimine complètement tout résidu de graisse et d’huile qui peut être encore présent sur l’aluminium. Une fois ce nettoyage en profondeur effectué, il ne reste plus qu’à rincer abondamment et de laisser le métal bien sécher. 

A découvrir également : Comment choisir le parfait lieu de réception de mariage

Deuxième étape : faire un ponçage léger

Pour que la peinture adhère correctement, il faut que la surface à peindre soit légèrement rugueuse. Voilà pourquoi, il est important de vérifier cet aspect. Si nécessaire, il est conseillé de prendre un papier de verre fin (220-320 de grain) pour poncer légèrement le métal.

Un tel traitement permet de donner l’aspect granuleux idéal au métal pour qu’il garde correctement la peinture. L’astuce pour avoir un résultat uniforme, c’est de poncer doucement et uniformément pour éviter de rayer le métal. Dès que cette étape est achevée, il faut prendre la peine d’essuyer la partie poncée avec un chiffon pour éliminer la poussière.

Troisième étape : utiliser un apprêt

Mis à part le ponçage du métal, il est également essentiel d’appliquer un apprêt spécifique pour les métaux. Cela garantit une bonne adhérence de la peinture sur l’aluminium. Pour information, il est crucial d’agiter la bombe d’apprêt selon les instructions données par le fabricant. 

Ensuite, il faudra procéder à la vaporisation d’une fine couche uniforme sur la surface préalablement préparée. Il ne reste plus qu’à sécher conformément aux temps indiqués sur le réservoir pressurisé. 

Quatrième étape : appliquer la peinture

Une fois que l’apprêt vaporisé sèche, il faut maintenant commencer à appliquer la peinture. Ici, il est recommandé de secouer vigoureusement la bombe de peinture avant toute utilisation. Cela permet à la substance contenue dans le réservoir de bien se mélanger. Pour rappel, cette action doit durer au moins une minute. 

L’utilisateur peut enfin commencer à pulvériser la peinture en passes légères et régulières tout en maintenant la bombe à une distance d’environ 15-20 centimètres de la surface. Lors de ce passage, il est surtout déconseillé de pulvériser trop de peinture en une seule fois. La raison est que cela pourrait entraîner des coulures.

Cinquième étape : peindre selon la règle des couches multiples

L’obtention d’une couleur uniforme et durable n’est possible que si l’utilisateur applique plusieurs couches minces de peinture. Procéder ainsi permet à la peinture d’adhérer et de sécher de manière uniforme. 

Il faut quand même que l’utilisateur attende quelques secondes entre chaque passage pour obtenir le résultat adéquat. Généralement, deux à trois couches devraient suffire pour obtenir une couverture complète.